dim. Fév 28th, 2021

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Réchauffement climatique : le choix des ampoules et projecteurs “LED” contribue efficacement à la réduction des gaz à effet de serre

4 min read

La réduction de l’empreinte carbone est une affaire de tous. Ici, aucune contribution ne devrait être négligée. Mais, sur quoi devons-nous réellement concentrer nos efforts pour que la lutte contre les changements climatiques cesse d’être un simple slogan ?

Le choix des ampoules et projecteurs LED constitue un bon investissement…

La réduction de l’impact de l’homme sur le climat passe immanquablement par le recours aux énergies renouvelables réputées plus propres et plus respectueuses de l’environnement. Le développement de ces énergies alternatives prend une place de plus en plus importante dans la plupart des entreprises. Opter pour une alimentation aux énergies propres, c’est contribuer efficacement à la réduction des gaz à effet de serre.

La réduction de la consommation d’énergie est une option à mettre en place en matière d’investissement destinée à réduire notre impact environnemental. Ainsi, le choix des ampoules destinées à l’éclairage des maisons est un élément à ne pas négliger. C’est à ce titre que le choix des ampoules et projecteurs LED constitue un bon investissement. Outre l’économie d’énergie qu’ils offrent, ils sont moins polluants, plus durables et peuvent être recyclés.

Une alimentation riche en végétaux aidera à réduire les émissions de gaz à effet de serre…

La consommation des fruits de saison et des légumes est un bon geste pour la planète. Leur empreinte écologique est sept fois moins importante que celle des produits dont la culture se fait à l’intérieur des serres chauffées. Il suffit, pour ce faire, de suivre le calendrier agricole annuel et l’on est informé de la disponibilité des fruits et légumes en toutes saisons.

Réduire la consommation de viande est un autre investissement bénéfique pour la planète. C’est manifestement avoir les yeux fermés que de croire qu’il n’y a de protéines que dans la viande et d’autres produits d’origine animale. Les végétaux en contiennent également en quantité élevée. C’est le cas des aliments comme les fruits à coque, les graines ou les fruits secs.

Il est recommandé d’observer un style végétarien, un jour par semaine. Une alimentation riche en végétaux fera beaucoup de bien à votre organisme et vous aidera à réduire vos émissions de gaz à effet de serre.

La lutte contre la déforestation est également une action à prendre lorsque l’on s’engage à lutter contre les changements climatiques. Il existe dans le commerce des produits bénéficiant du label de gestion durable des forêts. Qu’il s’agisse du papier ou du mobilier pour la maison, avant de vous lancer dans l’achat de vos équipements, assurez-vous que ceux-ci sont couverts par ce type de label.

Préservation des océans en évitant de recourir aux produits chimiques…

La lutte contre les changements climatiques passe également par la préservation des océans. Cela requiert des actions quotidiennes et individuelles. Il en est ainsi de l’achat de nombreux produits d’entretien et de ménage. Privilégiez le respect de l’environnement en évitant de recourir aux produits chimiques destinés à être déversés au fond des océans qu’ils contribuent davantage à polluer.

L’économie circulaire permet de produire moins de gaz à effet de serre….

Seuls les déchets produits par nous-mêmes présentent plus de garanties de sécurité. Parmi les solutions envisagées, il y a le nécessaire questionnement sur la pertinence ou le bien-fondé d’un achat. Les éco recharges et les produits sans emballage doivent être privilégiés.

Autre investissement rentable, l’économie circulaire est une option à prendre. Il s’agit en réalité de réduire nos modes de consommation. Cette méthode permet de limiter l’empreinte environnementale, car elle est adossée sur la trilogie réduction, recyclage, réutilisation. Ce concept permet de jeter moins d’objets. En rallongeant leur durée de vie, on en produit moins. La réparation et la réutilisation des objets permettent de produire moins de gaz à effet de serre.

La compensation des émissions de carbone est aussi une action à mettre en place. La lutte contre le réchauffement climatique peut, en effet, se faire grâce à certaines alternatives dont la durabilité n’est plus à démontrer. Le développement des solutions palliatives bien qu’ayant une viabilité économique peut s’arrimer aux exigences de non-pollution.

Des solutions de mobilité à faible impact environnemental…

Pour vos déplacements, les voitures électriques, les transports en commun ou le covoiturage sont quelques-unes des solutions écologiques. Cela ne fait aucun doute, en empruntant ces modes de transport, nous réduisons significativement nos émissions de CO2 ou de particules fines. Bien entendu, le vélo et la marche à pied restent les solutions les plus écologiques en plus de leur impact positif sur vos économies et sur votre santé.

Léon Mukoko