ven. Mai 7th, 2021

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

RDC/Covid-19: 1 an de riposte, quel bilan ?

2 min read

Mardi 10 mars 2020, le Ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, annonçait urbi et orbi que la Covid-19 venait de s’inviter en République Démocratique du Congo. Cette annonce intervenait à la suite de la découverte d’un premier cas. Aussitôt, le Chef de l’État mettait en place un comité multisectoriel chargé de lutter contre cette pandémie d’un genre tout à fait nouveau. Depuis lors, la vie de la nation est ponctuée au rythme des gestes barrières, de l’état d’urgence, du confinement, du couvre-feu…

A ce jour, la RDC fait état d’un cumul des cas est de 26.759, 712 décès (soit 2,6%)  et 22.432 personnes guéries (soit 83.8%). Sur les 26 provinces que compte le pays, 23 sont affectées.

Pendant ce temps, le travail de riposte demeure un véritable parcours de combattant. Le professeur Muyembe et son comité doivent faire face à l’hostilité et à la méfiance d’une population chauffée à coup Fake news. Qu’à cela ne tienne, aujourd’hui, la RDC compte encore 3.615 malades actifs suivis tant dans les centres de traitement de la Covid-19 qu’à domicile.

Il faut ajouter aussi qu’en ce moment, le comité multisectoriel de riposte fait état d’une accalmie marquée par la diminution des cas de contamination au Coronavirus 2019. Cette tendance s’observe à travers tout le pays, sauf pour les provinces du Haut-Katanga, du Nord-Kivu, du Lualaba, de Kinshasa et du Kongo Central.

La RDC a opté aussi pour la vaccination…

Pour mettre fin à cette pandémie, la RDC a adhéré au mécanisme Covax (Initiative pour promouvoir l’accès mondial et équitable aux vaccins contre le virus de la Covid-19) en optant pour la vaccination. Elle a porté son choix sur le vaccin AstraZeneca, vaccin qui sera administré particulièrement au personnel de santé, aux personnes ayant des comorbidités et aux personnes âgées de plus de 55 ans.

Il n’est pas inutile de retenir que l’observation des gestes barrières offre la meilleure protection contre la contamination et la propagation de la COVID-19.

Léon Mukoko