lun. Nov 30th, 2020

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

L’heure est grave, tous les dirigeants de la planète au chevet du climat

2 min read

L’heure est grave, les concentrations de gaz à effet de serre atteignent des niveaux records. Les dirigeants du monde entier se retrouvent le 12 décembre prochain pour de nouvelles mesures en matière de climat.

Co-organisé par Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le Premier ministre britannique, Boris Johnson, ce sommet a pour mission de faire pression en faveur d’une action et d’une ambition beaucoup plus grandes pour limiter l’augmentation de la température mondiale.

L’annonce a été faite ce jeudi lors d’une table ronde sur le changement climatique organisée en marge de la 75ème Assemblée générale des Nations Unies.

(…) “L’urgence climatique est totalement présente et nous n’avons pas de temps à perdre. La réponse à notre crise existentielle est une action rapide, décisive et élargie, ainsi que la solidarité entre les nations“, a déclaré le Secrétaire général.

Des données récentes montrent que les concentrations de gaz à effet de serre atteignent des niveaux records et que les impacts climatiques tels que les feux de forêt, les ouragans, la pollution atmosphérique, les sécheresses et les inondations s’aggravent à une échelle sans précédent, détruisant des vies, des emplois et des entreprises.

Pour la rencontre de décembre, les gouvernements nationaux sont invités à présenter des plans climatiques plus ambitieux et de meilleure qualité (les contributions nationales déterminées – CND – et les stratégies à long terme), ainsi que des plans de relance pour la Covid-19, de nouveaux engagements financiers et des mesures visant à renforcer la résilience qui sont alignés sur les contraintes du réchauffement climatique à 1,5° C et sur la dynamique des Objectifs de développement durable (ODD).

Ce sommet réunira des dirigeants de tous les niveaux de gouvernement, ainsi que du secteur privé et de la société civile, pour présenter de nouvelles mesures qui stimuleront l’ambition et l’action.

Notons que les annonces faites cette semaine par la Chine et l’Union européenne ont envoyé un signal fort indiquant que la décarbonisation de l’économie mondiale est irréversible.

Léon Mukoko