mer. Nov 25th, 2020

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Le secteur de Wombo, un nouveau sanctuaire pour le miel biologique

2 min read

Longtemps considérée comme une activité peu productive, l’apiculture gagne petit à petit du terrain dans le secteur de Wombo où l’abeille est en train de devenir le nouvel or jaune. Zoom sur sur cette activité en voie de devenir une voie sûre vers l’éradication de la pauvreté.

Du miel bien aromatique, récolté à froid, non chauffé, non pasteurisé et présentant tous les bienfaits des plantes dont il est issu, voilà ce que l’on a la chance de trouver dans forêts et bosquets du secteur (essentiellement agricole) de Wombo, territoire de Songololo, province du Kongo central. En tout, six sites actifs tournent à plein régime : N’kwanza, avec 15 ruches actives (sur 23 ruches installées), Vembe, avec 20 ruches, Bidi, avec 15 ruches, Mpita, avec 10 ruches installées, la Mission Catholique de Kasi, avec 12 ruches installées et le Petit séminaire de Kibula, avec 15 ruches installées.

La production moyenne tourne autour de 10 litres par ruche. Et, la différence de productivité dans les sites de production est tributaire de la disponibilité des plantes nectifères et des sources d’eau dans le milieu. “Le cas échéant, une ruche installée dans un marécage de palmiers à huile ou de raphia est plus productive que celle installée sous la canopée d’une forêt sèche ou dépourvue d’une source d’eau“, explique l’Ingénieur Guylain Manitou, spécialiste en développement rural.

(…) “Techniquement, les ruches doivent être installées en bordure de la forêt (et non à l’intérieur), à côté de l’eau. Plus le nectar et l’eau sont disponibles, plus les abeilles ont la capacité d’élaborer le sucre“, indique ce jeune enseignant de l’ISDR Kasi.

Le miel, un superaliment aux multiples bienfaits et vertus…

“Le miel compte une foule de bienfaits et propriétés curatives”, expliquent les nutritionnistes qui le considèrent comme un remède de grand-mère utilisé et reconnu depuis des millénaires.

Le miel est naturellement antiseptique, antibactérien et bénéfique pour les maux de gorge. Il améliore la rétention du calcium et du magnésium ainsi que le taux sanguin d’hémoglobine.

Bravo aux apiculteurs du secteur de Wombo. L’heure est aux Objectifs du Développement Durable d’ici 2030.

Léon Mukoko