ven. Mai 7th, 2021

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Il se consomme plus de 10.000 kilos de viande chaque seconde dans le monde, indique la FAO

3 min read

Selon la FAO, il se consomme plus de 10.000 kilos de viande chaque seconde dans le monde, soit 323 millions de tonnes pour l’année 2017. Cette consommation a progressé de 2,3% par an au cours de ces 10 dernières années. La consommation de viande par habitant dans le monde serait en moyenne de 42,9 kg par habitant.

La consommation mondiale de viande est de 323 millions de tonnes en 2017 contre 67 millions en 1957 soit une multiplication par 5 en 60 ans selon la FAO. Elle devrait progresser de 15 % de 2018 à 2028 et atteindre 470 millions de tonnes en 2050. La hausse provient ainsi à hauteur de 76 % des pays émergents. En Chine la consommation de viande est passée de 7 millions de tonnes en 1978 à 86 millions de tonnes en 2017 dont 55 millions de tonnes de viande de porc.

Entre temps, la consommation de viande dans le monde était de 311,8 millions de tonnes en 2014, de 308,5 millions de tonnes en 2013, de 304,2 millions de tonnes en 2012, de 145,3 millions de tonnes en 1983…

La consommation de viande menace l’environnement…

Comme on peut le remarquer, on devra donc accroître la production de viande de la planète de 70 % pour répondre en 2050 aux besoins alimentaires de ses habitants. Cependant, le bilan CO2 de l’élevage est très mauvais. Le bœuf  est pire que la Ferrari !

Un gros problème pour l’atmosphère quand on sait que 25 à 33 % des émissions de gaz à effet de serre sont attribuables à l’élevage. En effet, à côté du logement (chauffage et électricité), du transport et de l’industrie, l’élevage représenterait 15,5 % parmi les secteurs responsables des émissions de CO2 dans le monde. 1 kg de viande de bœuf équivaut à 12 kg de CO2 par an.

Avec un poids moyen de 700 kg, une vache à viande émet environ 8400 kilos de CO2 par an. Par comparaison une Ferrari émet en moyenne 311 g de CO2 par kilomètre, soit avec un kilométrage annuel de 20 000 km par an, une émission annuelle de CO2 d’environ 6000 kg.

Notre insatiable appétit de viande…

La consommation de viande par habitant dans le monde serait en moyenne de  41,8 kg/hab., et serait en croissance, surtout dans les pays en développement avec 31,5 kg par habitant. Elle serait de 36,3 kg par habitant en 2023 et pour les seuls pays développées de 69 kg par habitant. Cette consommation supplémentaire sera constituée à 72% de volailles.

Selon un des scénarios de prospective élaboré par le GIEC, l’humanité devrait atteindre, en 2050, une consommation moyenne de 500 g de viande et de 1 litre de lait par semaine et par personne. Or celle-ci est actuellement de 730 g et 1,5 litre rapportée à l’ensemble de la population de la planète. Dans les pays en développement, chaque personne consomme une moyenne de moins de 34 kg de viande par an.

Il y a près de 20 pays en développement dont la consommation de viande par tête est inférieure à 10 kg, à comparer à la moyenne de 80 kg dans les pays développés. Il y a des raisons culturelles ou religieuses qui peuvent expliquer ce fait dans certains pays mais la faible capacité de production en est en général le coupable dans beaucoup d’autres.

Léon Mukoko