mar. Avr 13th, 2021

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

La RD congolaise Débora Kayembe Buba élue Recteur de l’Université d’Edinburgh (Écosse)

3 min read

Mars 2021 augure un mois bien mémorable pour la République Démocratique du Congo et les ODD. Le 1er mars prochain, la RD congolaise Debora Kayembe Buba prend ses fonctions de Recteur de la prestigieuse Université d’Edinburgh, en Ecosse. Depuis le 3 février 2021, cette avocate et linguiste de 45 ans, spécialisée dans les droits humains, a été élue Recteur de l’Université d’Edinburgh, devenant ainsi la première africaine et la troisième femme à ce poste en quatre siècles d’existence de cette institution fondée au XVIe siècle.

«J’exprime  un  sentiment de profonde gratitude pour ceux qui m’ont désignée en tant que candidate. C’est une grande responsabilité parce que je suis un exemple qui montre au monde que si vous êtes capable de réaliser les bonnes choses  et de  lutter pour la justice en vous oubliant vous même et en mettant  la cause des autres en  avant, la récompense sera toujours grande », a déclaré Debora Kayembe après son élection à cette prestigieuse fonction.

La désignation de Debora Kayembe Buba comme 54 ème Recteur de l’université d’Edinburg sonne comme une révolution. En quatre siècles, 53 recteurs s’y sont succédés, tous blancs dont deux femmes. Edinburgh est l’une des  plus prestigieuses  université du Royaume Uni,  classée à la 8ème place  en Europe et 20ème dans le monde.

Un parcours de combattant…

Debora Kayembe Buba est née à Kinshasa. Après des études de droit à l’Université Libre de Kinshasa, elle devient avocate et membre du barreau congolais en 2000. Mais, en 2004, elle est contrainte de quitter la République Démocratique du Congo pour sa sécurité. Elle demande l’asile au Royaume-Uni et y fonde une famille. Elle est rejetée par le barreau anglais, son diplôme n’étant pas reconnu.

Comme si cela ne suffisait pas déjà, Debora Kayembe Buba doit quitter aussi, avec ses enfants, un mari qui la maltraite. Elle s’installe en Ecosse, et se spécialise comme avocate dans les dossiers des droits humains. Elle siège aussi au conseil d’administration du Conseil écossais pour les réfugiés. Elle devient membre du Parti socialiste écossais, et membre de son comité exécutif de septembre 2015 à janvier 2021.

En 2019, cette quarantenaire devient la première africaine à voir son portrait érigé sur le mur de la Royal Society of Edinburgh, en hommage à ses réalisations et à ses contributions. En 2020, elle a été confrontée à des agressions racistes. Elle médiatise ces agressions dans l’espoir de sensibiliser les gens, et d’empêcher qu’elle et sa famille ne soient victimes de nouveaux abus, mais diffuse un message de dialogue et de tolérance. En février 2021, elle est élue Recteur de l’université d’Edinburgh, après avoir été approchée en novembre 2020 pour savoir si elle accepterait un tel poste.

Debora Kayembe Buba espère pouvoir, grâce à son poste de Recteur, promouvoir un meilleur enseignement pour le continent. «L’Afrique a besoin de l’éducation, de la meilleure éducation», souligne-t-elle, «mon rôle sera de m’assurer que ce soit tout en haut de l’agenda». Voici encore un grand pas dans la bonne direction des Objectifs du Développement durable d’ici 2030.

Léon Mukoko