mar. Oct 20th, 2020

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Environnement : l’océan est une source phénoménale de protéines

2 min read

Nous devrions apprendre à nous réjouir de la transition vers une économie océanique durable. Un océan sain est au cœur de la vie humaine. c’est une ressource phénoménale, fournissant à 3 milliards de personnes leurs protéines quotidiennes et absorbant un quart de toutes les émissions de CO2. C’est également vital pour notre prospérité collective, car fournisseur de millions d’emplois et lien entre différentes personnes et différentes terres.

En termes simples, une économie océanique durable est une économie dans laquelle l’humanité protège efficacement les écosystèmes marins et côtiers, utilise les ressources océaniques telles que les fruits de mer de manière durable et garantit que les avantages des industries océaniques sont partagés équitablement et peuvent durer dans le futur.

L’économie océanique, une chance pour la période post covid-19… 

Il est établi qu’au moins 5 USD sont gagnés pour chaque dollar investi dans des domaines tels que l’énergie éolienne offshore, la décarbonisation du transport maritime, la production alimentaire durable des océans et la conservation et la restauration des mangroves. Ainsi, l’économie océanique est appelée à soutenir la reprise mondiale après la pandémie de coronavirus.

“Ces investissements ne concernent pas seulement la reprise économique, bien qu’ils les réalisent. C’est pour protéger les gens et protéger la planète”. Nous devons cesser de considérer les océans comme une simple victime du changement climatique et commencer à parler de la manière dont les solutions basées sur l’océan peuvent aider à réaliser la reprise économique après Covid et renforcer la résilience du système, déclare Mansi Konar dans son livre “Une économie océanique durable pour 2050”.

«Les avantages de la protection des mangroves sont fournis en termes de protection côtière, par exemple la protection des populations locales contre les ondes de tempête et les cyclones et l’élévation du niveau de la mer. Ils fournissent également des avantages importants en matière de séquestration grâce à l’atténuation du carbone. Et ils fournissent d’importantes nurseries pour la protection des pêcheries dans les communautés locales », écrit Helen Ding.

Alors, n’attendons plus, protégeons l’environnement.
Léon Mukoko