mar. Oct 20th, 2020

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Environnement : à chaque étudiant inscrit en Bac+1, l’Université de Liège offre un arbre qui sera planté en RDC

2 min read

La protection de l’environnement a certainement de beaux jours devant elle. D’ici quelques semaines, pour chaque étudiant inscrit en première année de baccalauréat, un arbre sera planté dans la réserve naturelle de Luki, en République démocratique du Congo, peut-on lire sur le site de cette Alma mater. Cela entre dans le cadre d’un projet porté par le Green Office de l’Université de Liège et des scientifiques du groupe de recherches “Forest is Life” de la faculté de Gembloux Agro-Bio Tech.

L’université a choisi ce cadeau spécial parce qu’il “représente un symbole fort, les arbres étant essentiels à la vie. Mais aussi parce que les forêts abritent 80% de la biodiversité et participent à des nombreux mécanismes environnementaux tels que la régulation du climat, un sujet qui préoccupe fortement les jeunes”.

Près de 4.000 arbres attendus…

En tout, ce sont un peu plus de 4.000 étudiants qui se sont inscrits à l’Université de Liège, et autant d’arbres qui seront plantés d’ici quelques semaines.

Pour mettre en œuvre ce projet, les étudiants de l’Université de Liège ont souhaité se jumeler avec la communauté étudiants de l’École Régionale Post-universitaire d’Aménagement et de gestion Intégrés des Forêts et des Territoires tropicaux (ERAIFT), une école située dans la capitale congolaise avec laquelle l’Université de Liège collabore depuis de nombreuses années.

Ce sont les étudiants de   Kinshasa, qui prendront en charge, fin novembre ou début décembre, la plantation de plusieurs essences locales choisies pour restaurer une zone de quatre hectares de terres dégradées, comme le précise l’Université de Liège.

Il faut relever que la réserve congolaise n’a pas été choisie au hasard. Ce sont les étudiants du Green Office, le bureau du Développement Durable de l’Université de Liège, en collaboration avec les experts du centre de recherche Forest is Life de la faculté de Gembloux Agro-Bio Tech qui ont sélectionné cette réserve de biosphère de l’UNESCO, admirable par sa riche biodiversité.

Il n’est pas inutile de signaler que l’Ecole Régionale Postuniversitaire d’Aménagement et de Gestion intégrés des Forêts et Territoires tropicaux (ERAIFT) est une Ecole régionale, intersectorielle et interdisciplinaire, placée sous l’égide  de l’UNESCO.  Elle est  financée par de nombreux partenaires, notamment la République Démocratique du Congo, l’Union Européenne, le Royaume de Belgique, l’UNESCO, la Coopération Japonaise, la FAO, la Coopération de l’Université de Liège et la CEAC au travers du Programme d’appui à la conservation des écosystèmes du bassin du Congo.

Dossier à suivre…

Léon Mukoko