jeu. Juil 29th, 2021

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Lutte contre la Covid-19 : l’Ifasic met le pied à l’étrier

2 min read

Il se passe toujours quelque chose à l’Ifasic. Par ces temps où la troisième vague de la Covid-19 fait monter la psychose dans la ville de Kinshasa, on est loin de croiser les bras à l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication où le comité de riposte est en état d’alerte maximal. Ce ne sont pas les initiatives qui manquent.

Notez, le dimanche 13 juin, le comité de riposte, mis en place par le comité de gestion et dont la coordination est assurée par l’administrateur du budget Raphaël Kidimbu, fait procéder à la désinfection de différents locaux que compte cet établissement d’enseignement universitaire. A cet effet, les salles de cours, la salle des professeurs, la salle du personnel scientifique, la bibliothèque centrale, les studios, laboratoires et autres bureaux administratifs reçoivent un bon coup de pulvérisateur et de fumigateur.

Loin de s’arrêter en si bon chemin, la semaine qui suit, le comité de riposte entreprend une vaste campagne de communication pour le changement de comportement. Les sensibilisateurs ont ainsi été aperçus dans les auditoires, haranguant les étudiants sur la nécessité de collaborer à la lutte contre cette maladie, notamment dans sa troisième vague. Pour cela, un accent particulier a été mis sur la violence de cette vague marquée par le variant Delta (indien). Pour tout dire, il s’est agit de séances interactives au cours desquelles les intervenants ont eu à egrenner les différents gestes barrières à observer pour briser la chaine de transmission.

En définitive, les affiches invitant au respect des gestes barrières ainsi que les points de lavage des mains sont visibles dans tous les coins de la première école de formation des spécialistes de l’information et de la communication. Pour le besoin de la cause, un mégaphone a été positionné à l’entrée principale, rappelant (en boucle) les gestes barrières, particulièrement le port obligatoire des masques au sein de l’Ifasic.

Chers tous, le coronavirus existe et nous menace réellement. Pour cela : Protégeons-nous en brisant la chaîne de transmission. Une seule chose :  portons correctement les masques, lavons régulièrement nos mains, observons la distanciation sociale, restons chez nous quand nous n’avons rien d’important à faire dehors. A suivre…

Léon Mukoko