mar. Oct 20th, 2020

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Covid-19 et grippe : Comment faire la différence entre les deux virus ?

3 min read

Voici bientôt une année que le monde vibre au rythme du virus Sars-Cov-2 (responsable du Covid-19). Il faut dire que ce mal a pris tout le monde de cours, même si des similitudes ont été trouvées avec la grippe. Le virus de la grippe et le Sars-Cov-2 ont le même mode de transmission : via des gouttelettes de salive (projetées lorsqu’on parle, lorsqu’on tousse, lorsqu’on éternue…) et via l’intermédiaire des mains.

Dr. Sylvie Behillil, de l’Institut Pasteur, relève une série de similitudes entre ces deux maux, indiquant ce qui suit :

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le virus de la grippe est aujourd’hui bien connu. Il existe un vaccin (qui est sûr et qui procure une immunité pendant 6 mois à 1 an) et un médicament antiviral. De plus, si la grippe est effectivement une maladie mortelle, elle est saisonnière : au mois de décembre, les hôpitaux sont prêts à prendre en charge les patients atteints de la grippe pendant cette épidémie qui dure traditionnellement entre 5 et 12 semaines.

A contrario, le virus Sars-Cov-2 est encore mal connu. L’épidémie (qui a débuté fin 2019 en Asie) a déjà traversé 3 saisons. Elle touche le monde entier.

Certes, 80 % des cas de Covid-19 sont bénins : toutefois, on ne connaît pas encore toutes les complications possibles de la maladie. Certains patients atteints du Covid-19 ont passé plus de 3 mois en réanimation : c’est une situation que l’on observe pas en cas de grippe.

Le virus de la grippe et le Sars-Cov-2 sont tous deux des virus responsables d’infections respiratoires. Ce sont des virus dits “à ARN”, dont l’une des propriétés est de muter (lors de la réplication), c’est-à-dire de se modifier. Si le Sars-Cov-2 n’a pas beaucoup muté depuis le début de l’épidémie, les virus grippaux évoluent régulièrement d’un point de vue génétique.

Peut-on comparer les symptômes de la Covid-19 à un syndrome grippal ?

Au début de l’infection à Sars-Cov-2, il est difficile de faire la différence entre la grippe et la Covid-19. Les deux pathologies peuvent ainsi entraîner des symptômes respiratoires (de la toux, en particulier), de la fièvre, des maux de tête, des myalgies (douleurs musculaires), des arthralgies (douleurs articulaires), voire des troubles digestifs (nausées, vomissements, problèmes de transit).

Mais, dans le cas de la Covid-19, on peut aussi observer l’apparition de symptômes plus spécifiques tels que l’anosmie (une perte d’odorat) ou l’agueusie (une perte du goût).

Par ailleurs, dans un deuxième temps (vers le 7ème – 10ème jour après l’infection), les patients qui souffrent de Covid-19 peuvent voir leur état s’aggraver avec des manifestations cardiaques, vasculaires ou encore rénales – comme un accident vasculaire cérébral (AVC) ou encore une embolie pulmonaire. Ces complications découlent de l’orage cytokinique, c’est-à-dire de l’emballement du système immunitaire qui peut suivre l’infection virale à Sars-Cov-2. C’est un phénomène que l’on n’observe pas en cas de grippe.

Face à ce nouveau coronavirus, la prudence reste de mise. Les gestes-barrière sont plus que jamais indispensables !

Léon Mukoko