mar. Oct 20th, 2020

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

En vérité, la RDC n’a que 304 cas actifs de Covid-19

2 min read

On est bien loin de l’hécatombe annoncée au début. La pandémie de Covid-19 n’a pas pas pu faire sa promenade de santé en RDC. Sur les 10 822 enregistrés depuis le 10 mars 2020, Il y a eu 10 242 personnes guéries (94.6%) et  276 décès (2.5%). Et donc, en réalité, la RDC ne compte à ce jour que 304 malades actifs de coronavirus, soit 2.9 %.

Pendant ce temps, l’opinion s’interroge : quelle est la recette magique de la RDC? L’équipe de riposte, composée de professionnels hautement expérimentés, a élaboré un plan basé sur le suivi et le dépistage des cas suspects, l’isolement des cas confirmés et l’admission des cas graves dans les hôpitaux ou centres de traitement. Mais la mise en œuvre de ce plan a été difficile. Il a fallu compter avec une opinion publique extrêmement manipulée à coup de fake news.

Il faut dire que le cap reste bien maintenu. La tendance à la baisse se poursuit. Pour la journée du 07 octobre, la cellule de riposte a enregistré 18 nouveaux cas de contamination par le coronavirus, dont 8 à Kinshasa, 4 au Lualaba, 2 dans le Haut-Uélé, 2 au Kongo Central et 2 au Nord-Ubangi. Les tests ont été réalisés sur les 210 échantillons reçus pour l’analyse biologique à l’INRB.

Il faut relever que, pour la même journée, aucun nouveau décès n’a été signalé. A la place, il y a eu plutôt des guéris. En tout, trois (3) patients supplémentaires sortis guéris des centres de traitement COVID-19, incluant ceux qui étaient pris en charge à domicile.

Pendant ce temps, cinq (5) provinces continuent à résister à l’invasion de la pandémie. Il s’agit de : Bas-Uélé, Lomami, Maï-Ndombe, Mongala et Sankuru. Pour les zones affectées, la Ville-Province de Kinshasa est la plus touchée dans le pays avec 75,6% des cas, suivie des provinces du Nord-Kivu (9%), du Kongo Central (4,7%), du Haut-Katanga (3%), du Sud-Kivu (2,8%), de l’Ituri (1,4%), de Lualaba (1%).

Notons aussi que l’OMS participe à la coordination de la riposte aux côtés du Gouvernement, apportant ainsi tout l’appui nécessaire à tous les niveaux de la lutte en République Démocratique du Congo (RDC) depuis le début de cette crise sanitaire.

Entre temps Il faut barrer la route à cette pandémie en respectant les consignes : RESTEZ EN ALERTE, CONTINUEZ D’APPLIQUER LES MESURES BARRIÈRES, CAR LE VIRUS CIRCULE TOUJOURS ! LAVEZ-VOUS LES MAINS ! RESPECTEZ LA DISTANCIATION PHYSIQUE ! ARRÊTEZ LES EMBRASSADES ! SALUEZ SANS SERRER LA MAIN ! PORTEZ CORRECTEMENT VOTRE MASQUE HORS DE CHEZ VOUS !

Léon Mukoko