mar. Oct 20th, 2020

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Comment reconnaître les “signes d’alerte” du cancer du sein ?

3 min read

Le cancer du sein, c’est le cancer le plus fréquent chez la femme. Comment  en reconnaître les “signes d’alerte” ? Voici les symptômes qui méritent un rendez-vous chez le gynécologue…

Si toutes les femmes peuvent développer un cancer du sein au cours de leur vie, il existe quelques facteurs qui augmentent le risque. Ainsi, le cancer du sein est plus fréquent chez les femmes qui fument, chez les femmes qui boivent de façon excessive, chez les femmes qui ont connu une puberté précoce et/ou une ménopause tardive, chez les femmes sédentaires et/ou en surpoids, sans oublier les antécédents familiaux et les prédispositions génétiques.

Comment se déroule le dépistage ?

Le dépistage organisé du cancer du sein s’adresse à toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans. En pratique, il est question de faire une mammographie (c’est-à-dire : une radiographie des seins) tous les deux ans, complétée par un examen clinique (une palpation de la poitrine) et par un entretien avec le médecin.

De nombreux médecins recommandent de compléter ce dépistage organisé par une auto-palpation mammaire régulière. Idéalement pratiqué chaque jour dès l’adolescence, sous la douche ou au moment de mettre de la crème hydratante, cet “auto-examen des seins” permet de compléter les examens médicaux et de repérer une éventuelle anomalie, potentiellement responsable d’un cancer du sein.

Des symptômes qui ne trompent pas…

Il est possible que le cancer du sein ne cause aucun signe ni symptôme aux tout premiers stades de la maladie. Les symptômes apparaissent quand la tumeur au sein est suffisamment grosse pour qu’on sente la masse au toucher ou quand le cancer s’est propagé aux tissus et organes voisins. D’autres affections médicales peuvent causer les mêmes symptômes que le cancer du sein.

Le symptôme le plus fréquent est une masse ferme ou dure qui est très différente du reste du tissu mammaire. Elle peut sembler fixée à la peau ou au tissu mammaire voisin. La masse ne rétrécit pas ou ne disparaît pas et ne réapparaît pas au cours du cycle menstruel. Elle peut être sensible mais n’est généralement pas douloureuse.

Les autres symptômes du cancer du sein canalaire ou lobulaire peuvent être ceux-ci :

  • masse à l’aisselle (creux axillaire)
  • changement de la taille ou de la forme du sein
  • changements mamelonnaires, comme un mamelon qui commence soudainement à pointer vers l’intérieur (mamelon inversé)
  • écoulement du mamelon sans qu’on le comprime ou qui est teinté de sang

Les signes et symptômes tardifs se manifestent quand la masse cancéreuse grossit ou se propage à d’autres parties du corps, dont d’autres organes :

  • douleur osseuse
  • perte de poids
  • nausées
  • perte d’appétit
  • jaunisse
  • essoufflement
  • toux
  • maux de tête
  • vision double
  • faiblesse musculaire

Alors, ne négligeons rien. La santé n’a pas de prix…

Léon Mukoko