dim. Jan 24th, 2021

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Brûlures d’estomac : 9 aliments à éviter

3 min read

Les brûlures d’estomac, appelées aussi “aigreurs d’estomac”, “brûlures épigastriques”, ” remontées acides” sont un problème courant. La remontée de sucs gastriques entraîne des sensations de douleurs au niveau de l’estomac et de brûlures qui peuvent remonter jusque dans le fond de la gorge.

Certains aliments aggravent le problème, indique la gastro-entérologue Martine Cotinat. Découvrez ceux dont il faut limiter la consommation et pourquoi.

Les oignons

Les oignons tout comme l’ail favorisent les brûlures d’estomac. Dans la majorité des cas, ce sont les oignons et l’ail crus qui sont responsables des brûlures d’estomac. Mieux vaut consommer des oignons bien cuits si vous souffrez de brûlures d’estomac.

Les fritures

Les plats gras comme les fritures mais aussi les viandes grasses, les plats en sauce les pâtisseries peuvent aggraver les brûlures d’estomac car ils sont longs à digérer. Or, plus un aliment reste longtemps dans l’estomac et plus il y a de production de sucs gastriques.

Les tomates

Les tomates ont une teneur en acide naturellement élevée. Leur consommation ajoute de l’acidité à l’acidité naturellement produite par l’estomac. Sachez que les tomates légèrement jaunâtres sont un peu moins acides.

Les plats épicés

Les plats très épicés peuvent aggraver les brûlures d’estomac car ils ralentissent la digestion tout comme les plats gras. Certaines épices comme le poivre et le curry par exemple irriteraient la muqueuse de l’estomac, surtout si celle-ci est déjà sensible.

Les agrumes

Les aliments acides au goût comme les agrumes (citron, pamplemousse, orange…) peuvent favoriser les brûlures d’estomac sur une muqueuse sensible. A savoir : ce sont surtout les jus de fruits acides qui causent des brûlures d’estomac.

Le chocolat

La caféine et la théobromine (méthylxanthines) du cacao peuvent dilater le sphincter œsophagien ce qui entraîne alors des remontées acides. La caféine et la théobromine ne sont pas suffisantes à elles seules pour perturber de mécanisme mais elles peuvent favoriser les brûlures d’estomac chez les personnes qui y sont sujettes.

Le café

Le café tout comme le café décaféiné stimulent la sécrétion acide de l’estomac et ils causent en outre une relaxation du sphincter inférieur chez certaines personnes. Ces facteurs sont des facteurs majeurs de brûlures d’estomac.

Les boissons alcoolisées

Les boissons alcoolisées peuvent aggraver les brûlures d’estomac surtout si elles sont consommées en dehors des repas. Elles augmentent la production d’acidité dans l’estomac ce qui irrite la muqueuse et favorisent la détente du sphincter et la remontée des acides dans l’œsophage. Le vin blanc, la bière et le whisky favorisent davantage le reflux acide que le vin rouge.

Les boissons gazeuses

Les boissons gazeuses sont à éviter si vous souffrez de brûlures d’estomac. Elles favorisent la distension gastrique en libérant du gaz dans l’estomac, elles augmentent la relaxation du sphincter œsophagien (petit rétrécissement entre l’estomac et l’œsophage qui empêche l’acide de l’estomac de remonter vers la bouche tout en diminution son tonus, autant de facteurs qui favorisent les remontées acides.

Cet article vous a plu ? Partagez…

Léon Mukoko