mer. Nov 25th, 2020

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Autonomisation de la femme : une zambienne déployée au Soudan du Sud remporte le Prix de la femme policière de l’année de l’ONU

3 min read

L’inspectrice en chef Doreen Malambo, de nationalité zambienne, Conseillère pour l’égalité des sexes à la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), a remporté cette année le “Prix de la femme policière de l’année des Nations Unies”. Ce prix, elle l’a remporté pour le travail abattu en faveur de groupes vulnérables, notamment les femmes, les filles, les enfants et les personnes handicapées.

Ce prix lui sera remis par Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint aux opérations de paix des Nations Unies, lors d’une cérémonie virtuelle qui se tiendra le 3 novembre.

Dans une déclaration publiée hier, vendredi 30 octobre, M. Lacroix a déclaré que Mme Malambo “illustre le meilleur de la police des Nations Unies, à travers ses idées et ses actions”.

(…) “Une plus grande participation des femmes au maintien de la paix envoie un message fort à nos populations hôtes”, a-t-il ajouté. « Ce message est amplifié lorsque des policières comme l’inspectrice en chef Malambo prennent les devants pour autonomiser et protéger les autres, encore plus dans un contexte de pandémie ».

Une récompense pour un travail bien fait…

La zambienne Malambo a passé 24 ans dans les services de police de son pays, est affectée à la MINUSS depuis 2019. Son rôle consiste à participer à des consultations communautaires et à la mobilisation de la population pour la prévention et la réduction de la criminalité.

Peu de temps après son arrivée au Soudan du Sud, Mme Malambo a recherché des partenariats visant l’amélioration des droits des femmes et des filles.

En collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), elle a participé à la création de l’initiative ‘Défendre les droits des femmes et des filles’ qui a contribué à réduire et à prévenir la criminalité sexuelle et sexiste au Soudan du Sud.

Savoir que je fais la différence en travaillant à l’autonomisation des femmes et à promouvoir leur inclusion et leur participation actives dans la société me motive “, a déclaré Mme Malambo, avant d’ajouter : “l’autonomisation des femmes est la clé pour accroître la visibilité de leurs intérêts, préoccupations, besoins et contributions“.

Notons que, lors de précédentes affectations à l’ONU, Doreen Malambo a été déployée avec la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) de 2008 à 2009, où elle a également aidé la police nationale à prévenir et enquêter sur la violence sexuelle, sexiste et domestique.

Un prix exceptionnel pour encourager les femmes exceptionnelles…

Le Prix de la femme policière de l’année des Nations Unies a été créé en 2011 pour reconnaître les contributions exceptionnelles que les femmes policières apportent aux opérations de paix des Nations Unies et pour promouvoir l’autonomisation des femmes.

Cette année, ce prix revêt une importance particulière, car 2020 marque le 20e anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité. Aujourd’hui, environ 11.000 policiers des Nations Unies, dont 1.300 femmes, sont déployés dans 16 opérations de paix des Nations Unies aujourd’hui pour renforcer la paix et la sécurité internationales en soutenant les pays hôtes dans des situations de conflit, d’après-conflit et d’autres crises.

Léon Mukoko