lun. Oct 26th, 2020

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

RDC/EBOLA : Il n’y a aucun lien entre l’épidémie qui a sévi à l’Est et celle qui touche la province de l’Equateur

3 min read

Une analyse de la séquence génétique réalisée par l’Institut national de recherche biomédicale “INRB” de la République démocratique du Congo “RDC” a révélé que le virus Ebola circulant dans la province de l’Équateur, dans l’ouest de la RDC, est différent de celui qui a infecté plus de 3400 personnes dans la partie orientale du pays.

La 11ème épidémie d’Ebola en RDC a été annoncée le 1er juin 2020 après la découverte d’un cas à Mbandaka dans la province de l’Équateur. L’analyse du séquençage génétique de l’INRB a également révélé que le virus de la dernière épidémie est distinct du virus précédent qui avait frappé la même région en 2018. L’enquête est en cours pour déterminer la source de la nouvelle épidémie, mais il est probable qu’il provienne d’un source animale, indique l’OMS.

«Nous ne sommes pas surpris de ne trouver aucun lien entre l’épidémie actuelle à Mbandaka et les deux précédentes. Les épidémies d’Ebola en cours sont très éloignées les unes des autres. D’ailleurs, il y a une interdiction de vol en raison du COVID-19 », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directeur régional pour l’Afrique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Lire aussi : Voici comment un technicien de laboratoire à pu épargner la province de l’Equateur du désastre

Les autorités sanitaires nationales soutenues par l’OMS et ses partenaires ont mené une riposte efficace contre Ebola dans l’est de la RDC malgré d’énormes défis. La même expertise nationale est déjà mise à profit pour surmonter l’épidémie actuelle dans la province de l’Equateur.

L’OMS a travaillé avec le ministère de la Santé de la RDC, les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, le Mouvement de la Croix-Rouge, l’UNICEF et d’autres partenaires au cours des deux dernières années pour renforcer les capacités de riposte aux flambées d’Ebola en RDC.

L’OMS s’est engagée à appliquer les enseignements tirés des précédentes flambées d’Ebola, notamment en renforçant l’engagement auprès des communautés et en faisant en sorte que les autorités sanitaires locales dirigent la riposte au niveau local. Pour cela, il a contacté des groupes communautaires clés, tels que des chefs de communauté, des chefs religieux et des groupes de jeunes dans les zones touchées. Pour mémoire, voici une synthèse de récentes épidémies d’Ebola en RDC :

  • 11ème foyer: Mbandaka, province de l’Équateur.
    • En cours. Déclarée le 1er juin 2020.
    • 21 cas. 10 décès
  • 10ème foyer: provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri
    • En cours. Déclaré le 1er août 2018.
    • 3463 cas (3317 confirmés et 146 probables). Sur ce nombre, 2 280 personnes sont mortes et 1 171 ont survécu.
  • 9ème foyer: Mbandaka, province de l’Équateur.
    • Déclarée le 8 mai 2018 et terminée le 24 juillet 2018.
    • 54 cas (38 confirmés et 16 probables). Parmi eux, 33 sont morts et 21 ont survécu.

Léon Mukoko