dim. Sep 19th, 2021

Eco-vertes.info

Site d'information et de communication sur l'environnement et le développement durable

Affaire site “Zamba ya Nda-Ngye” : la justice sonne la fin de la récréation

3 min read

Le feuilleton judiciaire autour de la réserve naturelle “Zamba ya Nda-Ngie” semble avoir atteint son épilogue avec ce jugement rendu par le tribunal de grande instance de la Gombe : la réserve naturelle “Zamba ya Nda-Ngye” appartient à Monsieur Innocent Nda-Ngye Mpia (Représentant légal de l’Asbl Message du Graal au Congo). Cette réserve naturelle, si riche en biodiversité, tant querellée vient ainsi d’être rendue à son propriétaire. Ainsi en a décidé le tribunal devant cette affaire qui oppose deux ailes de l’Asbl Message du Graal au Congo, mettant de ce fait un terme à la spoliation de ce poumon vert riche en biodiversité.

L’Asbl Message du Graal au Congo l’a fait savoir dans un communiqué rendu public le mardi 4 mai 2021, communiqué indiquant que, dans son jugement du 23 avril 2021, le tribunal a rétabli monsieur Innocent Nda-Ngye Mpya dans ses droits de propriétaire.

(…) “Le jugement du tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, rendu sous RC 120.342, a donné raison à l’Asbl Message du Graal au Congo dirigée par Monsieur Innocent Nda-Ngie Mpia, détenteur des titres fonciers authentiques, ordonnant le déguerpissement immédiat des spoliateurs“, peut-on lire dans ce communiqué.

Le jugement rendu, reste l’exécution…

Gagner le procès est une chose, obtenir l’exécution est une autre paire de manches. Apparemment les choses ne semblent pas encore aller sur des roulettes. Monsieur Innocent Nda-Ngie Mpia le sait et le fait savoir haut et fort : “Des individus sans titre ni droit s’obstinent à bloquer l’exécution du jugement susvisé rendu au nom du peuple congolais et exécuté au nom du Chef de l’État, magistrat suprême, sous couvert du numéro RH. 55 167″, signale-t-il. Il en appelle ainsi à l’intervention urgente de l’autorité.

Il faut relever que la réserve naturelle Zamba ya Nda-Ngie est plutôt la victime expiatoire d’un conflit fratricide qui déchire l’Asbl Message du Graal au Congo. Dans tout ça, c’est l’environnement paie la note avec une spoliation en règle.

Pour la petite histoire, la concession Zamba ya Nda-Ngye est une propriété privée appartenant à Monsieur Innocent Nda-Ngie Mpia. En sa qualité de Représentant légal de l’Asbl «Message du Graal au Congo (ordonnance n°84-167 du 7 août 1984), ce dernier avait autorisé, sous condition, l’Asbl «Message du Graal au Congo » d’y implanter ses activités.

En 2017, le Ministère des Affaires foncières, a renouvelé ce droit de propriété de Monsieur Nda-Ngie Mpia, sous le n° 12.363, Vol. ANG7 Folio 57 signé par le conservateur des titres immobiliers après celui n°Vol. A.278 Folio 64 du 22 février 1988.

Il faut noter que le domaine Zamba ya Nda-Ngye est un véritable régal touristico-écologique qui mérite attention et protection. C’est parmi les poumons verts qui ont survécu jusqu’ici dans la ville de Kinshasa. Il s’agit d’un écosystème au sein duquel coexistent, dans une agréable symphonie, antilopes, pangolins, écureuils, singes, plus de 100 espèces d’oiseaux, 14 sources d’eau naturelle, des milliers d’arbres fruitiers et des plantes médicinales. Ce domaine renferme également la plus grande superficie de production de fleurs naturelles de Kinshasa, affirme son propriétaire.

En ce moment où la protection de l’environnement est au centre de toutes les préoccupations, la situation de cette réserve naturelle devrait être prise au sérieux. Le ministère de l’environnement devrait voler au secours de ce patrimoine. En tout cas, la ville de Kinshasa en a grandement besoin. A suivre…

Léon Mukoko